Accueil

Page précédenteFoire Aux Questions :  suite

    
Cette rubrique pourra être complétée par vos propositions ou questions
à formuler à notre adresse.


[an error occurred while processing this directive]

www.sophrologie-info.com

info@sophrologie-info.com
www.sophrologie-info.com

vote 

2 Sophrologie et Yoga ?

La sophrologie "n'est pas une méthode orientale de libération comme le Yoga et le Zen. J'ai voyagé en Orient pour étudier le Yoga, le Zen et le Tummo et d'autre procédés pratiqués par les mystiques orientaux ; je reconnais la grande importance qu'ont ces méthodes dans leurs philosophies et de l'énorme force qu'ils ont dans l'activation et l'inhibition de la conscience pour atteindre leurs objectifs de la conquête du Samadhi, le Satori, le Nirvana, etc. Je crois que ces procédés sont extraordinairement actifs et doivent être dirigés par des Maîtres authentiques. Ma méthode s'oriente vers d'autres directions et se base sur l'intégration de la conscience, évitant tout genre de modification. A part quelques gestes et postures, elle ne pratique pas ce genre de procédés". (Caycedo, 2001)

Caycedo a vécu en Inde avec des yogis. Il connaît donc bien le sens transcendantal du Yoga, même si ce sens est souvent mis de côté en occident. Le Yoga est ancré dans la pensée religieuse de l'Inde : "celui qui ne croit pas en la réincarnation, ni en la loi du karma, ne fait pas - nous dit Caycedo - du yoga dans sa forme pure et exacte ; il en est de même pour le zen japonais".

Si certains d'entre vous "pratiquent" le Yoga, sans adhérer à la philosophie sous-jacente, cette première réponse n'est sans doute pas satisfaisante. Il est vrai que la "Relaxation Dynamique de Caycedo ® " du premier degré s'inspire d'une forme de Yoga. Il est donc normal d'y trouver - vu de l'extérieur - des similitudes : respiration synchronisée avec certains mouvements, concentration sur les sensations corporelles, pleine conscience de l'acte exécuté... Mais en sophrologie, on ne vous demandera pas de vous asseoir en "lotus" (on utilise plus souvent une chaise) ou de faire d'autres "asanas" (postures codifiées). On ne vous parlera pas davantage de "prana", ou d'énergie dans une acception ésotérique. On échangera davantage sur votre expérience de la séance et vous resterez libre d'adapter les propositions à vos possibilités ou limites du moment.

Notons que le "Yoga" tel qu'on peut le pratiquer en France, reste une discipline saine et extrêmement bénéfique. Relaxation progressive de Jacobson, training autogène de Schultz, sophrologie, Yoga, Taï Chi Chuan, etc. sont des propositions différentes qui peuvent conduire à un même bien-être : chacun a aujourd'hui souvent la possibilité de choisir la discipline qui lui convient le mieux. Je ne crois pas qu'il existe une voie meilleure qu'une autre, il existe par contre probablement des "guides" ou "passeurs" plus compétents que d'autres... des propositions plus pragmatiques, d'autres plus philosophiques. Reste ensuite à l'intéressé de s'entraîner activement et non consommer passivement.

Un site d'information sur le yoga que j'ai trouvé intéressant : www.chez.com/shakti/france/yoga/union.htm

Haut de page


www.sophrologie-info.com

Merci de vos encouragements et de vos critiques.